Versace attaque Versace

La Moda Italiana vient d’engager une action en justice contre Versace devant un tribunal new-yorkais. La société, basée à Los Angeles, a en fait réagi aux menaces de plainte du géant italien, lequel considère, depuis plusieurs années déjà, que Moda Italiana viole ses droits de marque.

Moda Italiana, de son côté, a déclaré que Versace avait fait preuve de harcèlement à son égard et avait tenté d’intimider ses vendeurs à maintes reprises pour les empêcher de vendre les produits de l’entreprise.

Mais comment les deux sociétés en sont arrivées là ?

Moda Italiana a en fait été recrutée par In Moda SRL qui n’est autre que le distributeur d’une marque qui s’appelle Versace 1969 Abbigliamento Sportivo, société milanaise fondée en 2001 par Alessandro Versace qui, malgré son patronyme, n’a en fait aucune affiliation avec le très connu feu Gianni Versace ou avec la marque de ce dernier, désormais gérée par sa sœur Donatella.

Et c’est là que le bât blesse. Versace 1969 utilise le très connu et surtout très protégé nom de « Versace » que Gianni Versace a utilisé sur la plupart de ses créations depuis 1978.

Par ailleurs, la confusion est tellement importante que lorsqu’on cherche le magasin Versace 1969 le plus proche de New York, Google annonce la boutique Versus Versace sur la Greene Street, versus Versace étant la ligne diffusion de Versace…

Mais alors que demande La Moda Italiana ?

D’une part, de considérer que la société n’est coupable ni de violation des droits de marque de Versace ni de concurrence déloyale à son égard et d’autre part, de reconnaitre Versace coupable de dénigrement commercial à son égard (Tortious Interference with Business Relations and Commercial Disparagement). Selon les dires de Versace 1969, Versace aurait harcelé ses employés afin de menacer la bonne conduite des affaires de Moda Italiana en lui causant un dommage financier et en ternissant sa réputation.

Il ne s’agit pas du premier conflit entre les deux marques puisqu’en réalité, Gianni Versace S.p.A. et Versace USA avaient porté plainte contre Versace 1969 Abbigliamento Sportivo S.R.L. devant une cour californienne en juin 2016 pour violation de marque. Versace considérait, entre autres, que l’usage du nom Versace par Versace 1969 était la cause de confusion dans l’esprit des consommateurs. L’affaire est d’ailleurs toujours en cours.

Julie Zerbo de The Fashion Law, considère que La Moda Italiana aura bien du mal à gagner la bataille. Pourquoi ? Non seulement Versace 1969 ne possède aucune marque déposée aux Etats Unies pour protéger son usage du nom Versace (uniquement le logo « V 1969 ») mais aucun des produits commercialisés par la marque ne présente de détail permettant de les distinguer de la marque de Gianni Versace.

Enfin, il faut rappeler qu’en 2010, Gucci porta plainte pour violation de marque contre Jennifer et Gemma Gucci, respectivement veuve et fille de Paolo Gucci, petit fils de Guccio Gucci, fondateur de la marque. Le juge considéra que les deux femmes avaient fait un usage illégal de la marque Gucci en ce que non seulement elles ne possédaient aucun droit sur ce nom, mais aussi que rien ne distinguait leurs produits des véritables produits Gucci. Gucci l’emporta donc à l’occasion d’une décision d’un tribunal new yorkais. Ce dernier étant le même tribunal devant lequel La Moda Italiana vient de porter plainte contre Versace…

 

 

Photo: Campagne Versace 1992

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s