NEWS // Adidas vient juste de perdre ses mythiques trois bandes au sein de l’UE

Adidas vient de subir une perte considérable au sein de l’UE puisque l’Office de l’Union Européenne pour la Propriété Intellectuelle (EUIPO) vient de déclarer que son fameux tribande ne pouvait être validé comme une marque déposée.

Cette décision se place dans la bataille opposant la marque allemande à Shoe Brandind Europe BVBA, marque belge ayant en 2014 déposé une requête pour invalidité de l’appartenance des fameuses trois bandes à Adidas. Cette dernière a ensuite porté plainte contre BVBA, considérant que ses deux bandes étaient trop similaires à aux trois bandes d’Adidas.

Si Adidas a gagné l’affaire, elle vient pourtant de perdre des plumes face à la Seconde Cour d’Appel de l’EUIPO qui a récemment considéré que la marque de fabrique du géant allemand était en fait invalide. Pourquoi ? Selon le juge, il ne s’agirait principalement qu’un ornement décoratif n’aurait pas acquis de « signification secondaire » ou de « signe distinctif » dans l’esprit du consommateur. Selon l’EUIPO, “il n’y a aucune raison de croire que le consommateur européen considère les trois bandes verticales comme spécifiques à un producteur particulier”, à savoir Adidas. Le juge a par ailleurs considéré que l’enregistrement de lignes, verticales ou horizontales et l’utilisation de ces signes comme étant exclusive d’une seule marque, pourrait être dangereux pour la bonne marche de la concurrence entre marques sur le marché européen.

Pour rappel, pour qu’une caractéristique spécifique à une marque puisse être déposée, cette dernière doit prouver que le public associe le signe distinctif de la marque à la marque en question. C’est notamment ce que Christian Louboutin essaye de faire avec sa semelle rouge vernie.

Une différence de taille est cependant à noter entre le chausseur français et Adidas : si le premier tente d’enregistrer une marque de fabrique extrêmement spécifique (la semelle uniquement est concernée, code couleur Pantone 18-1663 TPX également appelé « rouge chinois » et vernissage), le second lui tente de s’approprier un signe peu original : le tribande. Son acquisition pourrait en effet avoir de probables effets sur la concurrence entre marques.

En conséquence, l’enregistrement de la marque devra être annulé et retiré du registre des marques de l’Union Européenne.

Photo: Adidas

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s