Enquête: La contrefaçon est désormais le crime transnational le plus répandu

Le bilan de Global Financial Integrity (GFI) est tombé en mars dernier : le montant total des crimes transnationaux est estimé entre 1,6 et 2,2 milliers de milliards de dollars et la contrefaçon y trône désormais au sommet avec une valeur totale estimée entre 923 milliards et 1,3 millier de milliards de dollars. Elle est suivie par le trafic de drogues (entre 426 et 652 milliards).

Le rapport considère que ces crimes sont largement favorisés par le système financier « de l’ombre ».

Selon le président de GFI, Raymond Baker « la guerre contre les crimes transnationaux doit être redirigée afin de combattre cet argent sale que certains comportements illégaux génèrent. Cela signifie fermer définitivement ces plateformes financières clandestines qui facilitent le mouvement et la discrétion de ces fonds générés illégalement. » Baker est convaincu que la chose est simple et ne dépend que du bien vouloir des pouvoirs publics.

Quelques extraits d’infographies criantes du rapport

image1

FullSizeRender (7)

Le rapport complet 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s