NEWS // Dior porte plainte contre un réseau de contrefaçon

La nouvelle est tombée cette semaine : la société Dior vient de porter plainte contre un réseau de contrefaçon en ligne. La plainte a été déposée devant une cour fédérale de Chicago contre les propriétaires des sites en question. Ces derniers vendraient de faux sacs, vêtements et bijoux Dior et auraient « illégalement utilisé les droits de marque de la société et auraient même été jusqu’à se faire passer pour des distributeurs autorisés de la marque », créant ainsi une confusion dans l’esprit des clients de Dior.

Dans sa plainte, Dior demande à la cour d’interdire immédiatement et de façon permanente aux propriétaires des sites en question d’utiliser les droits de marque, c’est-à-dire le nom, de Dior. La société requiert par ailleurs pas moins de $2 millions pour chaque violation de ses droits de marques et produit contrefait vendu et $100 000 pour chaque nom de domaine concerné.

Cette affaire devrait en réalité être rapidement gagnée par Dior, non seulement parce que la société possède des droits de marque particulièrement puissants mais également parce que la procédure sera d’une facilité déconcertante pour le juge américain au regard de qui sont les défendeurs.

En effet, ces personnes contre qui la marque se bat sont le prototype même de tous les contrefaisants de la Toile contre qui toutes les maisons bataillent depuis quelques décennies : leur identité est inconnue, ils sont basés en Chine, ont tout fait pour falsifier toute information les concernant ou concernant leur site. En résumé, il est virtuellement impossible pour Dior ou pour la Cour de les localiser.

C’est donc sans surprise qu’ils ne viendront pas devant la Cour et n’assisteront même à aucune étape de la procédure judiciaire. Suite à quoi, le juge n’aura plus qu’à accorder la victoire à Dior à l’occasion d’un jugement par défaut (« default judgement »). Dior aura désormais un droit de propriété sur tous les noms de domaine concernés par l’affaire mais ne verra certainement pas l’ombre d’un centime puisque les coupables ne pourront pas être déclarés solvables en raison de leur absence.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s